Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

mardi 16 juillet 2024
sys bannière

Bretton Woods//Réformes du système financier mondial// Patrick Achi parmi les trois experts commis par la Banque Mondiale et le Fmi

Facebook Twitter LINKEDIN
Bretton Woods//Réformes du système financier mondial//  Patrick Achi parmi les trois experts commis par la Banque Mondiale et le Fmi

Ils sont trois. Trois experts choisis pour réfléchir sur l'avenir des finances mondiales. En particulier le devenir de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. C'est le contenu de l'Initiative de Bretton Woods qui a célébré le 1er juillet 2024 à Washington le 80e anniversaire de la Conférence monétaire et financière des Nations Unies.
C'est à cette occasion que le Fonds monétaire international et le Groupe de la Banque mondiale ont annoncé le lancement d'une consultation chargée d'élaborer une vision à long terme sur l'avenir de l'économie mondiale. Ainsi que de la coopération internationale et les rôles de la Banque.
« La Banque et le Fonds sont heureux d'annoncer la formation d'un groupe de conseillers externes pour aider à guider cet exercice, composé de Sri Mulyani Indrawati, ministre des Finances de l'Indonésie ; Patrick Achi, ancien Premier ministre de Côte d'Ivoire ; et Mark Malloch Brown, ancien secrétaire général adjoint de l'Onu. »
Le trio d'expert est donc composé d'un Asiatique, un Européen et un Africain, l'ivoirien Patrick Achi.
Un véritable honneur pour la Côte d'Ivoire.
Son fils choisi est rompu aux arcanes des finances internationales ainsi qu'à la pratique du terrain. L'ancien Premier ministre du Président Alassane Ouattara enseignait à la prestigieuse université de Havard lorsqu'il a été coopté pour cette noble mission. Mission qui ne le contraint guère à un agenda quotidien. A preuve, le ministre des Finances de l'Indonésie reste en fonction. Patrick Achi travaillera en étroite collaboration avec Ajay Banga, président du Groupe de la Banque mondiale et Kristalina Georgieva, directrice générale du Fmi.
Lui et les autres conseillers mèneront des échanges avec les parties prenantes mondiales sur la forme de l'économie mondiale dans 20 à 30 ans, sur la manière dont le multilatéralisme pourrait évoluer. Et surtout sur la manière dont la Banque et le Fonds peuvent soutenir au mieux la stabilité et le progrès sur une planète vivable.

A cet effet Kristalina Georgieva, directrice générale du Fmi, a déclaré : « Le Fmi cherche à répondre aux besoins changeants de ses membres à l’échelle mondiale et à accomplir de manière efficiente et efficace ses trois tâches principales’’
Ces taches, la patronne du Fmi les a énumérées. Il s’agit des « conseils en matière de politique économique, prêts et développement des capacités »

Le président du Groupe de la Banque mondiale, Ajay Banga, a renchéri : « Depuis 80 ans, la Banque mondiale œuvre pour améliorer la vie et rendre le monde meilleur. Cet anniversaire est l’occasion non seulement de réfléchir, mais surtout de regarder vers l’avenir et de nous préparer aux défis qui se profilent à l’horizon. Le monde a besoin de la Banque, et les 50 prochaines années exigeront de cette institution encore plus que ce qu’il a fallu au cours des 80 années précédentes pour parvenir à un monde sans pauvreté sur une planète vivable. »

En juin 2023, Patrick avait participé à Paris au sommet sur le nouveau Pacte financier mondial qui était concentré sur la nécessaire réforme des institutions de Breton Woods. L’intervention à ce sommet de l’ancien Premier ministre ivoirien avait été très applaudie.
Bamba Mafoumgbé,Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

sys bannière