Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

lundi 24 juin 2024
sys bannière

Transport routier //49ème anniversaire de la Cédéao// Le plaidoyer du président Koné Vaffi de la Cscrao

Facebook Twitter LINKEDIN
Transport routier //49ème anniversaire de la Cédéao//  Le plaidoyer du président Koné Vaffi  de la  Cscrao

Koné Vaffy, le président de la Confédération des syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest (Cscrao), s’est prononcé, les 28 et 31 mai 2024 au Benin, plus précisément à l’Université d’Abomey Calavy, sur les tracasseries routières et la libre circulation des biens et des personnes. C’était à l’occasion de la commémoration du 49ème anniversaire de la Cédéao au Benin, où il était invité de l’Ambassadeur Amadou Diongue, Représentant Résident de la Cédéao, près la République du Benin. Rapportent des sources proches de ladite confédération.
Ces assises avaient justement pour thème : Forum « Dialogues multi-acteurs, pour une participation citoyenne, plus active dans la pleine réalisation de la Cédéao des peuples », avec en filigrane, le renforcement de l’unité, la paix et la sécurité régionales. Avant d’aborder son plat de résistance, le panéliste a d’abord commencé par exprimer sa profonde gratitude et ses infinis remerciements aux différents chefs d’Etats membres de la Cédéao pour leurs colossaux efforts dans l’optique d’une organisation sous- régionale encore plus forte. Selon Koné Vaffy, l’organisation professionnelle sous -régionale (Cscrao), dont –il préside aux destinées depuis 2008.
Passée cette étape de soutien aux chefs d’Etats, le panéliste Ivoirien a plaidé pour une libre circulation plus accrue des biens et des personnes. Ceci, dans le grand espoir de voir fleurir et scintiller davantage les économies de la sous-région. Comme proposition concrète, il a mis sur la table « Le Mécanisme régional de contrôle des véhicules, des personnes et des marchandises ». En quelques minutes seulement, il a convaincu sur la pertinence de la mise en œuvre de ce projet dans tous les Etats membres de la Cédéao. Soulignant qu’il est déjà fonctionnel en Côte d’Ivoire. 
Avec pour avantages : la fluidité effective du transport, la réduction effective des faux-frais qui constituent des entraves au développement du transport et qui font perdre plus de 80% de l’économie des pays membres, 90% de gain en temps, lutte contre l’immigration et le trafic des enfants, facilitation effective des biens et des personnes etc. Techniquement, Kone Vaffy a expliqué que cette trouvaille qui est une recommandation de la soixante-quatorzième session ordinaire du conseil des ministres tenus à Accra au Ghana les 15 et 16 mai 2015, prévoit les contrôles conjoints de la police, la gendarmerie, les douanes et des agents de protection de l’environnement et de quarantaine dans les parkings automobiles des Etats membres. Il s’est appesanti sur le financement de cet outil d’intégration.
Koné De Sayara.

sys bannière