Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

lundi 24 juin 2024
sys bannière

Ceo Forum 2023// Programmes de promotion du secteur privé// Le Premier ministre Patrick Achi plaide pour l’émergence des champions africains

Facebook Twitter LINKEDIN
Ceo Forum 2023// Programmes de promotion du secteur privé// Le Premier ministre Patrick Achi plaide  pour  l’émergence des champions  africains

Abidjan, la capitale économique ivoirienne abrite depuis ce 05 Juin 2023, la neuvième édition du sommet annuel de l’Africa Ceo Forum. Ce autour du thème : « Réussir malgré les crises, de 300 à 3000 comment accélérer l’émergence de la prochaine génération de champions africains »
La cérémonie d’ouverture a eu lieu au Sofitel hôtel ivoire à Abidjan-Cocody en présence du chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara, de plusieurs chefs de gouvernements africains et des acteurs du secteur privé.
Selon Makhtar Diop, Directeur général de IFC et co-organisateur dudit rendez- vous annuel du secteur privé africain, l'Afrique à ce jour est le seul continent qui n'a pas encore connu sa révolution verte. Selon Makhtar Diop, ces champions régionaux et continentaux doivent continuer à affronter au mieux des «polycrises» qui se répandent à travers le monde à intervalles rapprochées. Dans le même temps, ils doivent s’affirmer comme un élément clé du renouveau africain. Les plans d’actions adoptés par les leaders politiques pour renforcer la résilience économique, dynamiser l’emploi et créer de la valeur ajoutée, resteront vains s’ils ne sont accompagnés par la mise en place d’environnements propices à l’épanouissement des grandes entreprises. Comme l’ont montré les économies les plus avancées, disposer de légions de multinationales est un élément clé du succès des politiques de souveraineté et d’intégration dans les chaînes de valeur mondiales.
Le Premier ministre, chef du gouvernement ivoirien, Patrick Achi, au nom du Chef de l’Etat Alassane Ouattara a indiqué que les défis des crises actuelles « nous imposent de toujours voir plus loin et plus grand, de mieux anticiper et mieux s’ajuster, d’agir plus résolument, plus efficacement et de façon plus concertée, afin d’infléchir l’histoire en notre faveur et pour nos futures générations. »
Pour M. Achi Patrick, au-delà des crises et mutations, l’Afrique fait face à un autre défi de taille qui est l’extrême jeunesse de sa population. « Cela peut être notre plus gros actif si nous y investissons, mais aussi notre plus gros passif, dans un monde où les opportunités et les menaces de tout genre existent. », soutient-il.

Selon les tendances actuelles, la population africaine doublera pour atteindre 2.8 milliards en 2050, avec plus de deux tiers ayant moins de 35 ans.
C’est pourquoi le chef du gouvernement ivoirien a exhorté les politiques à tout mettre en œuvre, pour répondre à leurs besoins croissants en éducation, santé, logements, infrastructures, et surtout emplois, « si nous tenons à les rendre les plus productifs possible, tout en évitant la fuite des cerveaux. », prévient Patrick Achi.
Aussi, de l’avis du Premier ministre ivoirien, les gouvernants africains doivent poursuivre vigoureusement leurs stratégies et exécuter rigoureusement leurs programmes de promotion du secteur privé.
Le gouvernement de Côte d’Ivoire signe trois protocoles d’accord portant sur un montant total de 450 millions de dollars.
En marge du Africa Ceo Forum, le gouvernement de Côte d'Ivoire a franchi une nouvelle étape pour stimuler l'économie locale en accélérant la transformation industrielle. Trois protocoles d'accord d'une somme totale de près de 450 millions de dollars ont été signés, reflétant la volonté du gouvernement ivoirien d'accroître la croissance économique durable, la création d'emplois et le développement du secteur privé.
Le premier protocole d'accord prévoit la construction d'une usine de transformation d'anacardes de 200 000 tonnes métriques par an dans la zone industrielle de Arise. L'accord a été conclu entre le gouvernement, la société Arise représentée par M. Gagan Gupta, et JG Group représentée par M. Daulat Jain, pour un montant total de 100 millions Usd. Cette usine vient confirmer la capacité de la Côte d’Ivoire à créer plus de valeur localement.
Le deuxième protocole d'accord a été conclu avec la société Score, représentée par M. Yacouba Soupkafo KONE. Il s'agit d'un projet de développement intégré d'une plantation de bananes plantains sur une superficie de 900 hectares. Le projet prévoit notamment l'emploi de 100 jeunes agriculteurs et la construction d'une usine de transformation de la banane en chips, pour un montant total de 32 millions USD.
Enfin, le troisième protocole d'accord a été signé avec la société ACC, représentée par M. OMAR EL MERHEBI, pour la construction d'un complexe immobilier comprenant trois tours sur le site abritant actuellement l'Agence Ivoirienne de Presse. Ce projet structurant, d'une superficie de 13 062m2, nécessite un investissement de 305 millions USD. Il contribuera à l’attractivité de la capitale ivoirienne en dopant l’offre immobilière disponible.
Le Secrétaire exécutif des Partenariats public-privé à la Présidence de la République de Côte d'Ivoire, M. Moussa KOUYATE, a déclaré : « Ces protocoles d'accord illustrent la confiance croissante des investisseurs dans le climat des affaires en Côte d'Ivoire. Notre pays est prêt à accueillir des investissements internationaux et à démontrer sa capacité à réaliser des projets ambitieux et à long terme pour accélérer l’industrialisation et la création d’emplois. Nous sommes impatients de collaborer avec nos partenaires pour transformer ces visions en réalité. »
A noter que ce sommet africain prévu sur deux jours prend fin demain 06 Juin 2023. Sont prévus des panels, des échanges, de partages d’expériences et de rencontres Be To Be.
Bamba Mafoumgbé

 

sys bannière