Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

lundi 22 avril 2024
sys bannière

Coopération Banque mondiale-Côte d'Ivoire // Transformation économique et sociale // Un programme pays pour la période 2023-2027 lancé

Facebook Twitter LINKEDIN
Coopération Banque mondiale-Côte d'Ivoire // Transformation économique et sociale //    Un programme pays pour la période 2023-2027 lancé

La Côte d’Ivoire est engagée, depuis 2021, dans un programme en vue d’une transformation économique et sociale afin de se hisser, à l’horizon 2030, au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. 
La Côte d’Ivoire et la Banque mondiale se sont engagées dans un nouveau programme de soutien économique portant sur la période 2023-2027. L’information a été rendue publique, le jeudi 2 février, par la Banque. Selon des sources officielles à Abidjan et confirmées par Agence Ecofin, ce nouveau programme, dénommé Cadre de partenariat pays (Cpp), vise à « soutenir la transformation économique et sociale de la Côte d'Ivoire ». Durant ces prochaines années (2023-2027), l’institution financière soutiendra les réformes et les programmes gouvernementaux en vue de réduire le déficit en capital humain, renforcer la gestion des ressources naturelles et la capacité du pays à faire face aux effets du changement climatique. La Banque mondiale encouragera également le développement compétitif des secteurs agricoles et manufacturiers générateurs d'emplois. « Avec le nouveau Cpp, le soutien de la Banque mondiale vise à aider le gouvernement à fournir un accès à l'électricité à 80% des ménages d'ici 2026. Il ambitionne également de multiplier par dix le nombre de personnes disposant d'un titre foncier ou de droits de propriété sécurisés. Le soutien de la Banque mondiale dans le domaine de l'éducation de base vise à faire passer la proportion d'élèves de troisième année qui réussissent le test de compétence en lecture de 18,9% en 2020 à 43% en 2025 », précise la note d’information.
Concernant le secteur privé, la filiale du Groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, Ifc, prévoit des investissements à hauteur de 660 millions de dollars dans les secteurs financier, manufacturier et agroalimentaire du pays. Les cibles prioritaires seront les Pme et les entreprises appartenant à des femmes et les champions nationaux exerçant dans ces domaines.
« Pour atteindre cet objectif, nous concentrons nos interventions sur les infrastructures, le secteur financier et le développement des chaînes de valeur agro-industrielles dans lesquelles la Côte d'Ivoire a un avantage comparatif, et nous aidons à éliminer les goulots d'étranglement à l'investissement privé, notamment par la promotion d'un meilleur accès au financement », a fait savoir Olivier Buyoya, directeur régional de l'Ifc pour l'Afrique de l'Ouest.
Le Cpp 2023-2027 s’aligne sur le Plan national de développement (Pnd) 2021-2025 et la Vision 2030 de la Côte d’Ivoire. Via ce programme stratégique, les autorités ivoiriennes ambitionnent de faire de la Côte d’Ivoire un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure à l’horizon 2030 grâce à six piliers. Il s’agit de l’accélération de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et le développement de grappes ; le développement du capital humain et la promotion de l’emploi ; le développement du secteur privé et de l’investissement ; le renforcement de l’inclusion, de la solidarité nationale et de l’action sociale ; le développement régional équilibré, la préservation de l’environnement et lutte contre le changement climatique ; le renforcement de la gouvernance, la modernisation de l’Etat et la transformation culturelle. Bamba M. 

sys bannière