Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

dimanche 3 mars 2024
sys bannière

Agriculture// Impact des Jassides sur la culture du coton// L’État ivoirien accorde un appui de 34,52 milliards de Fcfa à la filière

Facebook Twitter LINKEDIN
Agriculture// Impact des Jassides sur la culture du coton//  L’État ivoirien accorde  un appui de 34,52 milliards de Fcfa à la filière

  Les Jassides qui   sont    des insectes ravageurs de coton, ont causé    de gros dégâts   dans la filière cotonnière ivoirienne.    Sur aux producteurs de coton qui ont subi de lourds   préjudices, avec   de grosses pertes au niveau de leurs revenus. Face à la situation, l’État ivoirien a consenti d’accorder un appui de 34,52 milliards de Fcfa à la filière coton au titre de la campagne 2022-2023 afin de soulager les braves parents producteurs.
L’annonce a été faite par le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, au cours d’une conférence de presse à Abidjan-Plateau, ce vendredi 03 février 2023.« La filière coton a connu, en pleine campagne 2022, un désastre du fait des attaques des cotonniers par les jassides. Cette situation, a créé des préjudices énormes aux acteurs de la filière, notamment les producteurs qui ont connu de grandes pertes au niveau de leurs revenus.  Face à la situation, l’Etat a   consenti d’accorder un appui de 34,52 milliards F cfa à la filière coton au titre de la campagne 2022-2023, dont 29,62 milliards Fcfa de part de crédit intrant adossée à la perte des productions, et 4,9 milliards Fcfa de retenu producteur de 20 Fcfa/kg sur le prix du coton graine. Cet appui sera financé par 9,3 milliards de subventions des années antérieures non utilisées et un effort de l’Etat de 25, 22 milliards pour couvrir la différence.
Kobenan Kouassi Adjoumani a déploré que les attaques des jassides vont causer une chute drastique de près de 50 % de la production qui était de 522 000 tonnes la campagne précédente et qui est prévue cette année à près de 269 000 tonnes.  Profitant de l’occasion, il a été procédé à  la de remise des copies de la convention de partenariat, signée entre la République de Côte d’Ivoire et la République fédérale du Brésil, relativement au secteur du coton.   Ainsi, en collaboration avec l’Agence brésilienne de coopération (Abc), l’Université fédérale de Lavras (Ufla) et l’Association des producteurs de Coton de Minas gérais du Brésil (Amipa), a élaboré un projet de coopération technique, incluant des activités de formation et de transfert de technologies Brésiliennes aux acteurs de la filière cotonnière Ivoirienne.   En vue du financement et de la mise en œuvre du projet d’augmentation du potentiel productif du coton en Côte d’Ivoire ou Projet Cotton Côte d’Ivoire, à hauteur de 3,04 millions Usd cofinancé par l’Etat du Brésil (2 229 060 Usd) et l’Etat de Côte d’ivoire (660 750 Usd), sur une période de trois ans.  Ce qui équivaut à plus de  1,504 milliards de Fcfa. Dans le cadre de la convention susvisée, une délégation de l’Agence brésilienne de Coopération séjourne en Côte d'Ivoire depuis le 29 janvier et ce jusqu’au 03 février 2023, afin de faire le diagnostic de la salle de classement du coton en vue de son renforcement, notamment par l'acquisition d'une chaîne Hvi et par la formation de ses agents.  Heureux de cet appui financier de l’État, Moussa Soro, président de l’Intercoton, au nom des producteurs ivoiriens et Touré Jean François au nom des sociétés cotonnières, ont traduit  leur  reconnaissance au Président Alassane Ouattara qui a toujours aidé les producteurs de coton. Ce soutien financier, par exemple vient soulager Moussa Soro qui avait obtenu près de 26 tonnes l’an passé et se retrouve cette année avec environ 9 tonnes à cause de l’attaque des jassides.    Bamba M.

sys bannière