Prix bord champs: Cacaco 825 Fcfa, Kg;  Café  700 Fcfa Kg,  Hevea 275 Fcfa; Anacarde 350 Fcfa

mardi 11 mai 2021
sys bannière

GESTION DU TERMINAL VRAQUIER D'ABIDJAN// LES ENGAGEMENTS FORTS DE SEA- INVEST COTE D'IVOIRE

Facebook Twitter Google LINKEDIN
GESTION DU TERMINAL VRAQUIER D'ABIDJAN// LES ENGAGEMENTS FORTS DE SEA- INVEST COTE D'IVOIRE


Les membres de la Direction générale de Sea-invest Côte d’Ivoire, concessionnaire du Terminal Vraquier d’Abidjan (Tva) étaient face à la presse  le mardi 30  mars  2021 à  Abidjan. Il s’agissait pour M.  Anthony Arcidiaco, le Dg   qui   s’exprimait lors  d’un petit déjeuner  de presse, de parler  des actions  d’envergures et de gros  investissements de l’entreprise  qui  s’inscrivent  dans le cadre   de la  poursuite de  l’expansion et de la diversification de ses activités sur le territoire ivoirien. SEA-invest prévoit - au cours de l’année 2021 d’une part - l’ouverture d’une nouvelle base logistique de dernière génération dans la zone de Yopougon/Anyama. D’autre part, l’entreprise renforce ses engagements en matière de Responsabilité sociétale et environnementale, conformément aux normes en vigueur.   Dans le cadre de l’expansion et la diversification de ses activités sur le territoire ivoirien, le Groupe ouvrira courant 2021 une base de dernière génération dans la zone de Yopougon/Anyama. Etendu sur 16.5 hectares, le site sera constitué de 3 ensembles qui comprendront 80 000 m2 d’entrepôts. La première phase en cours de réalisation consistera en un atelier de 3000M2, avec un terreplein de 10 000M2 qui accueillera la flotte de 60 camions de Sea-truck - filiale du groupe - un hangar de 8 300M2, qui permettra de stocker de pièces détachées, et enfin une dernière zone constituée de deux hangars de 2700M2 chacun, dédiée elle aussi à des activités de stockage. « Le déploiement de cette nouvelle base est d’autant plus structurant pour le district d’Abidjan qu’il contribuera au développement de certaines aires. En effet, l’installation de ces activités logistiques majeures à Yopougon/Anyama s’inscrit dans la volonté des autorités de décongestionner la ville, tout en développant la zone à travers notamment le traçage de nouvelles voies de circulation, l’électrification de toute l’aire, et son rattachement au réseau d’eau », précise un communiqué de presse diffusé par l’entreprise.  L’entreprise a aussi annoncé l’ouverture au sein du port de San Pedro d’une base logistique dédiée au stockage et à l’ensachage des engrais en vrac à destination des plantations cotonnières, cacaotières et de la culture vivrière en Côte d’Ivoire et dans les pays de l’hinterland (Mali, Guinée, Libéria). Ce projet, dont le lancement officiel est prévu au cours du 2e trimestre de cette année, a nécessité des financements à hauteur de 4.5 Milliards de francs CFA. Faisant d’une pierre deux coups, la direction de SEA-invest a aussi évoqué son action en matière de Responsabilité sociale et environnementale : « La protection de l’environnement est une priorité pour nous. Dès notre implantation, nous avons travaillé à pouvoir répondre aux problématiques telles que les émanations de poussières, et avons pourvu le Terminal de deux trémies dépoussiérantes, équipements permettant de filtrer et capter la poussière. En 2018, nous avons fait l’acquisition d’une nouvelle trémie, d’une capacité de 55 000 m3/h. Enfin, l’année 2021 sera marquée par l’arrivée d’une nouvelle trémie d’une capacité d’aspiration totale de 102.000m3/h, soit près du double. D’autre part, nous continuons chaque jour de renforcer la sensibilisation des grutiers vis-à-vis des manœuvres à adopter afin de réduire les émissions de poussière. Tous nos opérateurs disposent d'un certificat d'aptitude à la conduite."Anthony Arcidiaco, Directeur général de SEA-invest, a conclu : « Le système de convoyage aérien, installé sur la demande des autorités, permettra la suppression d'un trafic de 100 000 camions dans le Port et ses environs en 2021 ». Ayoko Mensah Légende photo M.  Anthony Arcidiaco, le Dg de Sea- Invest et  ses collaborateurs