Prix bord champs (Octobre 2022): Cacao 900 Fcfa, Kg;  Café  750 Fcfa Kg,  Hévéa 344 Fcfa; Anacarde 305 Fcfa

vendredi 9 décembre 2022
sys bannière

Aide et assistance // Autonomisation économique de la femme// La fondation Awi dévoile son portail Awi Boost et les bénéficiaires de son incubateur

Facebook Twitter Google LINKEDIN
Aide et assistance // Autonomisation économique de la femme//  La fondation Awi dévoile son portail Awi Boost et les bénéficiaires de son incubateur

La Fondation African women initiatives (Awi) qui promeut et valorise les initiatives des femmes africaines entrepreneures a procédé à la présentation de son portail Awi Boost et la remise d’attestations de fin de formation aux bénéficiaires de son incubateur Awi Talents, le lundi 21 novembre 2022, à la Caistab à Abidjan-Plateau.
Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de personnalités au nombre desquelles Mme Yoli-Bi Koné Marguerite, représentante de la ministre Nasseneba Touré.
« Pour ma part, a-t-elle laissé entendre, je transmettrai à madame la ministre fidèlement la doléance pour faire de la fondation Awi une Ong d’utilité publique. Cette stratégie d’accompagner les femmes entrepreneures à travers l’incubateur Awi Talent est très impactant, merci, merci… », a indiqué la représentante de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, avant de féliciter la fondation Awi pour ses différentes initiatives.
Le coordonnateur de la fondation Awi, Arnaud Boni, a indiqué que le portail Awi est la porte d’entrée des différents outils de développement de cette Fondation à la disposition des femmes entrepreneures. Selon lui, le portail Awi Boost a été mis sur pied dans le but d’aider les femmes de la chaîne des valeurs agricoles, en recensant leurs besoins et en apportant un accompagnement pour la structuration de leur entreprise. Et d’ajouter que « le processus de prise en charge du portail se décline comme suit : l’identification des femmes entrepreneures, la catégorisation des besoins, l’orientation et l’adressage desdits besoins ».
Il a relevé les 9 outils composants ce portail. Il s’agit d’Awi permanences, le programme « Ma cantine », le programme Cewa, l’incubateur Awi Talents, Awi Boost, Cêwa Magazine, le Forum femme et développement (Fofed), les Journées de la femme entrepreneure (Jifa) et la Journée internationale de la femme africaine (Jifa).
Dans le cadre de l’incubateur AWI talents, 15 femmes entrepreneures ont reçu leurs attestations de fin de formation. Elles sont spécifiquement de la petite agro transformation, et font partie de la base de données Awi Boost.
Cette première cohorte de ce programme de renforcement des capacités, lancé le 10 mars 2022, a bénéficié d’une formation en nutrition, marketing, communication digitale, protection des marques, ainsi que l'accès au financement, sur une période de douze semaines du 16 juin au 08 septembre 2022. Leurs entreprises ont été formalisées, déclarées à la Cnps, et elles possèdent désormais une carte de commerçant en plus d’une police d’assurance d’un an offert par une compagnie d’assurance.
« Nous sommes très heureuses d’avoir participé à ce programme de formation qui a permis de nous remettre en cause et améliorer le fonctionnement de nos entreprises. C’est pourquoi, nous tenons à remercier Mme Mariam Fadiga Fofana qui nous a offert cette opportunité de renforcement de nos capacités et la formalisation de nos entreprises », a déclaré Mme Koné Isabelle, porte-parole des récipiendaires, promettant d’en faire bon usage des acquis.
L’ingénierie de la formation (la qualité du processus de formation) et l’ingénierie pédagogique (la qualité du projet formatif) ont été attestées par l’Inspecteur général de l’Enseignement technique, Zoko Sébé Charles, qui a prodigué de sages conseils aux récipiendaires.
La Pca de la fondation, Mariam Fadiga Fofana, a salué la bravoure de ces femmes proactives à la recherche d’autonomisation économique, en vue de contribuer au développement social de leurs communautés.
« Le portail est la porte d’entrée de tous les programmes de la fondation, il contribue à revitaliser et à booster les activités des femmes entrepreneures, intervenant sur toute la chaîne de valeur agricole, des zones urbaines et rurales », a-t-elle expliqué, espérant que cette formation leur permettra de redynamiser leurs activités, afin de devenir des championnes nationales impactant leur environnement.
« (…) la fondation qui œuvre sans relâche à l’autonomisation des femmes et au développement communautaire, ne ménagera aucun effort, afin de bâtir de jour en jour un réseau d’opportunités pour les femmes africaines », a promis Mme Mariam Fadiga Fofana.
Le directeur de la compétitivité au ministère du Commerce, de l’industrie et de la promotion des Pme, Essé Rodrigue a noté que cette activité vient en complément de la stratégie du ministère pour l’éclosion des Pme et unités industrielles, et surtout les Tpe. M. Essé a aussi rappelé plusieurs actions du gouvernement pour le développement du secteur vivrier et de l’agro transformation locale.
Cynthia Curtis, Coordonnateur national du programme pays de renforcement des capacités (Pprc), et marraine de cette cérémonie, a fait un plaidoyer auprès de Mme Yoli-Bi Koné Marguerite, conseiller technique au ministère de la Femme, de l’enfant et de la famille, pour que la fondation Awi ait un statut d’Ong d’utilité publique.
Avant d’ajouter que son ministère s’engage à soutenir cette fondation pour donner la chance à un plus grand nombre de femmes de renforcer leurs capacités. « (…) en tant que première promotion, vous devez servir d’exemples aux promotions à venir en utilisant ce que vous avez appris pour améliorer vos acquis en entreprise », a encouragé Mme Curtis.
Gertrude Koné Kouassi, directrice exécutive de l’Union nationale des entreprises de télécommunication (Unetel), et marraine de cette cohorte, a abondé dans le même sens en insistant sur le fait que la fondation a besoin aussi d’être accompagnée dans ses activités.
« Je me réjouis d’être la marraine de cette première promotion, et je voudrais remercier la Pca et toute l’équipe de la fondation qui m’ont fait cet honneur », s’est félicité Mme Gertrude Koné, avant d’encourager ses filleules à avoir de grands rêves.
Ayoko Mensah ( Sercom Awi)

 

sys bannière