Prix bord champs (Octobre 2022): Cacao 900 Fcfa, Kg;  Café  750 Fcfa Kg,  Hévéa 344 Fcfa; Anacarde 305 Fcfa

vendredi 9 décembre 2022
sys bannière
Société

Société (439)

Ci- Coopération//Fin de mission diplomatique// Jobst Von Kirchmann fait ses adieux à la Première Dame Dominique Ouattara

lundi, 29 août 2022 20:33 Written by

La Première Dame, Madame Dominique Ouattara a reçu en audience S.E.M. Jobst Von Kirchmann, Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire et son épouse, le lundi 29 août 2022, à la Résidence Présidentielle.
En fin de mission diplomatique en Côte d’Ivoire, S.E.M. Jobst Von Kirchmann a tenu à venir faire ses adieux à l’épouse du Chef de l’Etat, mais aussi, pour la remercier pour son engagement dans plusieurs secteurs activités pour le bien-être des populations les plus démunies.
La Première Dame a échangé avec ses hôtes de marque pendant plus d’une heure. Et conformément à l’hospitalité ivoirienne, la First Lady a offert des présents à l’Ambassadeur et à son épouse. C’est un aurevoir et non un adieu. C’est en ces moments que S.E.M. Jobst Von Kichmann a expliqué l’objet de sa visite à l’épouse du Président de la République.
« C’était une visite pour dire aurevoir. On a encore quelques jours à passer dans le pays. Et nous ne pouvions pas quitter ce pays sans avoir vu Madame la Première Dame qui s’engage à un niveau extraordinaire qui va au-delà de la Côte d’Ivoire pour des sujets très importants dont notamment la question des enfants, mais aussi, d’autres sujets d’ordre sociaux. Elle s’est particulièrement engagée pour la lutte contre le Travail des Enfants qui est un sujet à l’échelle internationale et politique. Et donc, j’ai voulu aussi remercier la Première Dame pour son engagement et dire à quel point, nous en tant qu’Union Européenne on a vu l’engagement de la Fondation Children Of Africa. En plus dans le pays elle a fait des évènements avec une grande régularité justement avoir accès à la population souvent la plus défavorisée. On a beaucoup apprécié cela. C’était le moment pour dire merci pour l’hospitalité. Merci pour tout ce qu’on a pu faire ensemble. Et ce n’est pas un adieu. C’est un aurevoir », a expliqué S.E.M. Jobst Von Kirchmann après l’audience.
Notons que c’est depuis septembre 2018 que la Délégation de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire est dirigée par l’Ambassadeur Jobst von Kirchmann. Jobst von Kirchmann a intégré les institutions européennes après avoir exercé les professions d’avocat, de procureur et de juge. Il a occupé des postes variés, lui permettant d'être en contact avec toutes les régions du monde, notamment à la Délégation de l'UE en Irak, ou encore à la Direction générale pour la coopération internationale et le développement. Jobst von Kirchmann a aussi dirigé le département en charge de la politique de développement en Afrique australe et dans l'Océan Indien.
Ayoko Mensah( Sercom)

 

Ci- Trésor public// Activités syndicales dans les régies financières// Les agents du Trésor public invités à demeurer un modèle

dimanche, 28 août 2022 21:16 Written by

M.Ignace Kossonou, Conseiller technique représentant Assahoré Jacques, Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique (Dgtcp), a demandé aux agents du Trésor de « demeurer un modèle dans l’accomplissement des tâches qui leur sont confiées car, dans la vision du Directeur général, chaque acteur, quel que soit l’échelon qu’il occupe au sein de notre organisation, doit jouer sa partition pour apporter sa pierre à la construction de notre maison ». Ajoutant : « vous êtes donc des agents de valeur. Ayez-en davantage conscience et agissez en conséquence ». C’était le vendredi 26 août 2022, à la Pairie de Yamoussoukro (capitale politique ivoirienne), dans le cadre du 1er Congrès ordinaire du syndicat « Fraternité » autour du thème : « la résilience syndicale dans une administration qui se réinvente : le cas de FRATERNITE à la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique ».
« C’est le lieu d’insister sur l’opportunité, pour chacun, de s’approprier l’utilisation de ces canaux de collecte de ressources publiques, et contribuer ainsi à régulariser la situation anormale dans laquelle les avoirs de l’Etat et de ses démembrements sont perçus par des sociétés privées. C’est un sujet qui tient particulièrement à cœur au Directeur général. Aussi, je vous engage à en être les premiers promoteurs aussi bien dans vos services que dans vos entourages respectifs », a exhorté Ignace Kossonou.
Quant à Niagne Mathurin, Secrétaire général de « Fraternité », il a rappelé que, conformément à ses valeurs, son syndicat a toujours prôné la ‘’gestion conforme à l’orthodoxie financière’’ qui déconseille la pratique de la médiation financière au Trésor Public, par les organisations syndicales. Estimant que cette activité contribue à charger davantage les agents du Trésor et à leur ruine financière. Les nombreux agents du Trésor qui ont effectué le déplacement ont pu également apprécier les nombreux acquis égrenés par leur 1er responsable notamment : la prise en charge des pathologies sévères, la visite médicale systématique des agents du Trésor, la mise en place du Collectif syndical du Trésor public, la prise en main du projet immobilier par la Direction générale. Sans oublier la pratique du sport collectif par les agents du Trésor.
Le Secrétaire général de « Fraternité » s’est également félicité de la mise en place d’une plateforme d’échanges avec tous les acteurs sociaux de la Dgtcp, notamment avec le Collectif Syndical du Trésor Public (Cstp), ce dans le cadre du dialogue social. Cet engagement pris et tenu par la Haute hiérarchie, sous la houlette du Directeur général lui-même, a-t-il relevé, a contribué à prévenir et anticiper la résolution de crises « majeures » au Trésor public. Aussi, « voudrions-nous saluer le sens avisé du Manager et du Leader éclairé de notre aimable Directeur général ». Depuis sa prise de fonction, soutient-il, Monsieur Assahoré Konan Jacques a inscrit dans sa politique générale, l’amélioration des conditions de vie socioprofessionnelle de l’ensemble des agents du Trésor. Dans cette perspective, a-t-il fait savoir, il a inscrit parmi ses priorités le développement social dans le plan stratégique de développement 2016-2020 qu’il a reconduit dans le 2ème plan stratégique.

 Ayoko Mensah( citoday.net)


  

Ci-Cocody// Cancer, diabète, hypertension artérielle// L’ambassadeur Eric Taba offre une opération de dépistage aux populations

samedi, 27 août 2022 16:44 Written by

L'ambassadeur Éric Taba, chef du protocole du Président Alassane Ouattara, continue d'aider la population de la commune de Cocody à travers diverses actions qu'il mène, depuis quelques temps.   C’est le site Lebanco.net qui rapporte l’information.    Cette opération s’est déroulée   le   26 août 2022, il a permis aux habitants de la cité les 3 cailloux, de faire gratuitement leur dépistage du diabète, de l’hypertension artérielle et du cancer du sein et de celui du col de l’utérus. Des centaines de personnes ont donc accouru, vieilles et jeunes, pour profiter de cette aubaine qui leur est offerte par Éric Taba, venant par ce fait même, parler son cœur une fois de plus, en leur faveur. Christine qui s’est fait dépister, a demandé à sa fille d’en faire autant. « Rien ne vaut la santé. C’est ce qui m’amène aujourd’hui à venir me faire dépister », explique Koné Salimata, qui a fait son dépistage du cancer de sein, du col de l’utérus et de l’hypertension artérielle. Elle a confié que tout s’est bien passé. Pour elle, l’on n’a pas besoin de prier les gens, afin qu’ils se fassent dépister, tant c’est important pour la santé. Cet instituteur à la retraite, qui a également fait le contrôle de sa glycémie et de sa tension artérielle, ne dit pas le contraire. « L’ambassadeur Eric Taba nous donne l’occasion de le faire gratuitement. Je pense qu’il faut le faire », a-t-il conseillé.
Pourquoi le choix de ces maladies ? Selon le docteur Ehui Louis Bernard, cardiologue, ce sont des maladies chroniques qui tuent silencieusement. Et l’intérêt du dépistage, c'est de pouvoir se rendre compte qu'on est malade sans en afficher les symptômes, e sorte qu'on puisse avoir un traitement qui va nous permettre de vivre avec la maladie le mieux possible. Il faut donc les prévenir, afin de mettre les patients sous un traitement adéquat.
Après c’est séances de dépistage qui se sont déroulées jusqu’en début d’après-midi, il y a eu un match de football sur le terrain du quartier, auquel Éric Taba a assisté. Puis la finale du tournoi des jeunes de Cocody, doté du trophée portant son nom. Il faut noter qu’il s’agissait de la deuxième édition de la journée des jeunes de Cocody parrainée par le chef du protocole du Président de la République. 

Ayoko Mensah(  Source :   lebanco.net)  Légende photo : 

 Ici le parrain  Eric  Taba   avec le comité d’organisation 

Ci-Actions sociales//Journée nationale de la solidarité 2022// Solidarité, facteur d’inclusion sociale comme thème des festivités

jeudi, 25 août 2022 18:58 Written by

 A l'occasion de la Journée Nationale de la Solidarité (Jns), commémorée le 25 août de chaque année, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Dogo, a exhorté, le 25 août 2022 à Abidjan, les populations à cultiver davantage les valeurs fondatrices des principes de solidarité.
Selon la ministre, les festivités officielles de l'édition 2022 de la JNS se dérouleront le 17 septembre 2022, dans la ville d’Aboisso, à travers « La quinzaine de la solidarité » autour du thème « Solidarité, facteur d’inclusion sociale ».
« Je voudrais, à l’occasion de cette 16e édition de la Journée Nationale de la Solidarité, vous exhorter à cultiver davantage les valeurs fondatrices des principes de solidarité afin de traduire dans nos actes, au quotidien, la volonté du Président de la République, celle de bâtir une Côte d’Ivoire davantage Solidaire », a affirmé Myss Belmonde Dogo.
La Journée nationale de la solidarité enregistrera des activités axées sur la promotion de la solidarité et de la mobilisation sociale.
Myss Belmonde Dogo a rappelé que le gouvernement ivoirien a renforcé sa présence auprès des familles, à travers des actes de solidarité de plus en plus accrus, manifestés au moyen de dons en vivres, non-vivres, des prises en charge médicales et psychologiques, ainsi que des appuis financiers.
Elle a relevé la prise en charge de malades indigents, notamment ceux du cancer, l’assistance aux populations rendues vulnérables du fait des inondations dans le District d’Abidjan et à l’intérieur du pays, le soutien aux victimes d’accidents de la route, le renforcement de la solidarité communautaire à travers la mise à échelle des Associations villageoises d’Epargne et de Crédit (Avec) sur toute l’étendue du territoire.
L’on note également l’adoption du Programme d’Appui aux Filets Sociaux (Pafs), l’assistance aux familles sinistrées suite aux effondrements d’immeubles (à Treichville et Angré dans la ville d’Abidjan, l’assistance aux populations victimes de tornades de plusieurs localités (Man, Korhogo, Agnibilékro, Séguélon, Kodiossou, Kouto, Daloa, Séguéla…) et le projet d’assistance aux personnes les plus défavorisées, dénommé « Le Dimanche de la Solidarité ».
La Journée Nationale de la solidarité est à sa 16e édition.
Source : CICG

Frontières Côte d’Ivoire-Ghana//Après l’installation technique mixte de matérialisation// Les attentes des officiels et des partenaires techniques

mercredi, 24 août 2022 10:44 Written by

Pour la matérialisation des frontières en Afrique, l’Allemagne a décidé de financer le Projet frontières de l’Union africaine, (Giz Pf Ua). L’information a été donnée le mardi 23 Aout 2022, à Abidjan- Plateau, par Martin Kever, du Giz. C’était à l’occasion de la cérémonie d’installation officielle des membres des Commissions techniques mixtes de réaffirmation de la frontière terrestre et maritime Côte d’Ivoire – Ghana. Ce en présence des officiels ivoiriens et   ghanéens.   Le Général   Diomandé Vagondo, ministre ivoirien de la Sécurité et de l’Intérieur, représentait le Premier ministre Patrick Achi, par ailleurs président de la Commission nationale des frontières. Il   a dit  que le  Gouvernement ivoirien attendait beaucoup  des recommandations qui   sortiront  de leurs travaux.  Aussi, dans sa brève allocution, le représentant du Giz en Côte d’Ivoire a ajouté qu’à travers la   matérialisation de toutes les frontières en Afrique, l’Allemagne estime que cela permettra d’éviter les conflits et instaurer un climat de paix et de confiance entre les peuples. « Nous voulons ici saluer les initiateurs de cette rencontre, c’est- à dire le Ghana et la Côte d’Ivoire, pour leur engagement à la ratification de la Convention de Niamey sur les frontières et d’aller bien au- delà. », a   ajouté M. Martin. Bien avant, le préfet hors grade Konaté Diakalidia, Secrétaire  exécutif  de la       Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (Cnfci),   a  salué la forte  présence  de la délégation de la  Commission des frontières du Ghana venue  participer à l’installation  officielle,  des membres des Commissions techniques mixtes de réaffirmation de la frontière terrestre et  de mise en œuvre de la Décision du tribunal international du droit de la mer sur la frontière maritime entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. « La présente rencontre d’Abidjan entre la Commission Nationale des frontières de la Côte d’Ivoire et la Commission des Frontières du Ghana fait suite à la réunion de prise de contact qui a eu lieu le 24 février 2022 à Accra. Au terme de cette rencontre, les deux Commissions ont établi un agenda d’activités conjointes concernant d’une part, la réaffirmation de la frontière terrestre et la mise en œuvre de la Décision du Tribunal International des Droit de la mer rendue le 23 septembre 2017 ; et d’autre part, le renforcement de la coopération transfrontalière »   a-t-il rappelé. Son homologue du Ghana ne dira pas le contraire. Le général Emmanuel Kotia, coordinateur national de la Commission des frontières du Ghana, a salué la franche collaboration qui existe entre les deux parties et qui devrait aboutir à du concret durant les assises d’Abidjan. Elles devraient identifier toutes les préoccupations relatives aux frontières entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, d’élaborer un programme pour la réaffirmation de la frontière et la délimitation de certaines lignes frontières. Toute chose qui permettra de sortir les actions prioritaires à mener pour le renforcement de la coopération transfrontalière. Après la cérémonie d’installation, ont débuté les travaux de la première rencontre des membres de ces commissions mixtes   qui prend fin   ce mercredi 24 Aout 2022. Au cours de ces travaux, les experts aborderont les modalités de fonctionnement du processus de réaffirmation de la frontière terrestre et mèneront des discussions en vue de définir les modalités de mise en œuvre de la décision du Tribunal international du droit de la mer (Tidm) rendue le 23 septembre 2017 à Hambourg en Allemagne. Il s’agira également d’examiner le projet d’accord-cadre de coopération transfrontalière et trouver des points d’accord concernant les solutions à apporter aux problèmes de pollution des fleuves et cours d’eaux dans la zone transfrontalière commune.  Au nom du Gouvernement ivoirien, le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur le Général Diomandé Vagondo a remercié les partenaires du Projet Giz Pf Ua, la Cédéao, l’Union africaine (Ua), ainsi que   les délégations venues de la Guinée et la Sierra Léone.  Ces deux pays participent à ces travaux d’Abidjan, en tant qu’observateurs.  

Ayoko Mensah

 Légende photo : De droite à gauche les   officiels ivoiriens et ghanéens dont le Gal Diomandé Vagondo, ministre ivoirien  de l’intérieur 

Ci-Ghana//Réaffirmation des frontières terrestre et maritime// Les deux pays installent un comité technique mixte

dimanche, 21 août 2022 17:41 Written by

La Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (Cnfci) procédera avec la Commission des frontières du Ghana, à l’installation officielle des membres des Commissions techniques mixtes de réaffirmation de la frontière terrestre et de mise en œuvre de la Décision du tribunal international du droit de la mer sur la frontière maritime entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. Cette rencontre entre experts ivoiriens et ghanéens est annoncée pour mardi 23 Août à Abidjan- Plateau.   Selon une note remise à la presse, cette cérémonie de lancement officiel des activités de ces commissions est la suite logique de la rencontre de prise de contact tenue le 24 février 2022 à Accra, entre le Secrétariat exécutif de la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (Se-Cnfci) et la Commission des frontières du Ghana. « A l’issue de cette rencontre, les deux commissions avaient convenu de la mise sur pied d’un Comité Technique de gestion de l’espace frontalier en vue d’identifier toutes les préoccupations relatives aux frontières entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, d’élaborer un programme pour la réaffirmation de la frontière et  la délimitation/démarcation de certaines lignes frontières », ajoute la source. Ce à l’effet d’identifier les actions prioritaires à mener pour le renforcement de la coopération transfrontalière. Notons que cette cérémonie d’installation sera suivie par les travaux de la première rencontre des membres de ces commissions mixtes les 23 et 24 Aout 2022. Au cours de ces travaux, les experts aborderont les modalités de fonctionnement du processus de réaffirmation de la frontière terrestre et mèneront des discussions en vue de définir les modalités de mise en œuvre de la décision du Tribunal international du droit de la mer (Tidm) rendue le 23 septembre 2017 à Hambourg en Allemagne.La rencontre d’Abidjan servira également à examiner le projet d’accord-cadre de coopération transfrontalière et   à trouver des points d’accord concernant les solutions à apporter aux problèmes de pollution des fleuves et cours d’eaux dans la zone transfrontalière commune. Elle  va  enregistrer  la participation de deux pays observateurs, notamment la Guinée et la Sierra Léone. Ces deux pays frères qui démarrent le processus de matérialisation de leur frontière utiliseront cette opportunité comme un cadre d’imprégnation, de partage d’expériences et de recueil des bonnes pratiques en la matière. 

Bmck

Ci-Activités portuaires//Sortie officielle de la 33ème promotion de l’Arstm // Bolloré Transport & Logistics célèbre 10 meilleurs étudiants

mercredi, 17 août 2022 16:22 Written by

Bolloré Transport & Logistics a récompensé le 11 août 2022, à Abidjan, les 10 meilleurs étudiants de L’académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm), à l’occasion de la sortie officielle de la 33ème promotion de cet établissement. Ces jeunes diplômés issus des différentes filières de l’ARrstm, notamment, l’école supérieure des transports maritimes, l’école supérieure de navigation et du centre d’enseignement et d’apprentissage maritime, bénéficieront chacun, d’un stage d’immersion de 3 mois, au sein des filiales de Bolloré Transport & Logistics en Côte d’Ivoire. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme B’Excellence de Bolloré Transport & Logistics dont l’objectif est de célébrer l’excellence scolaire et d’encourager les meilleurs élèves et étudiants, en leur offrant du matériel didactique, des bourses d’études ou des stages au sein de l’entreprise. Premier employeur du secteur de la logistique en Côte d’Ivoire, Bolloré Transport & Logistics participe ainsi, à donner à ces étudiants en fin de formation, les bases pratiques, au sein de ses ateliers et de ses plateformes logistiques, dans l’optique de faciliter leur insertion professionnelle. Grâce à une convention de partenariat formalisée en 2017 entre Bolloré Transport & Logistics et l’académie régionale des sciences et techniques de la mer, 100 stagiaires en moyenne, sont reçus chaque année, au sein de l’entreprise. « Bolloré Transport & Logistics est heureuse et fière de contribuer aux côtés de l’ARrstm, à la formation des jeunes en Côte d’Ivoire. Notre ambition à travers les stages d’immersion que nous offrons aux étudiants, est de leur permettre d’acquérir de l’expérience auprès de mentors, et de réussir leurs premiers pas en entreprise. », a déclaré Joël HOUNSINOU, Directeur général de Bolloré Transport & Logistics de Côte d’Ivoire. Bolloré Transport & Logistics enregistre au sein de ses effectifs, plus de 200 collaborateurs issus de l’académie régionale des sciences et techniques de la mer (Arstm), qui exercent dans ses filiales, telles que : Abidjan terminal, Carena, Sitarail et Bolloré Transport & Logistics Côte d’Ivoire.

BMCK

CI- Port d’Abidjan//Protection de l’environnement// Le Terra certifié par Bureau Veritas

jeudi, 11 août 2022 17:23 Written by

Le Terminal roulier d’Abidjan (Terra), qui assure la manutention et les activités liées aux navires rouliers au port d’Abidjan, a obtenu en juin 2022, le label « Green terminal », délivré par Bureau Veritas venant ainsi attester de la baisse effective de l’impact de ses activités sur l’environnement. Nous avons appris ce jour, du service communication de Terra.
Engagé dans cette démarche de certification depuis octobre 2021, ce terminal a concentré ses efforts autour de plusieurs volets en particulier la sensibilisation et l’implication de ses collaborateurs aux enjeux environnementaux, la mise en œuvre d’actions pour la réduction des déchets papier et plastique, l’optimisation de l’utilisation de l’eau et de l’énergie, ainsi que la gestion rationnelle de l’allocation des engins de manutention.
« L’obtention du label Green terminal est une fierté pour Terra qui travaille depuis plusieurs années à réduire l’impact de ses activités sur l’environnement. Elle traduit aussi notre engagement à toujours œuvrer à l’atteinte de nos objectifs en termes de performances tout en y associant des processus éco responsables. », a déclaré Joël Broux, Directeur général de Terra. Terminal moderne, construit en conformité avec les standards internationaux, En 2021, ce terminal a assuré la manutention de 39 854 véhicules et de 22 617 conteneurs Evp. L’entreprise souhaite à présent consolider son approche environnementale par la valorisation et le recyclage des déchets, le soutien aux initiatives en faveur de l’environnement et l’acquisition d’équipements à meilleur rendement énergétique.
Le label « Green Terminal » lancé en juin 2021, vise à contribuer à la réduction de l’empreinte carbone de ses activités à partir d’une méthodologie couvrant l’ensemble des préoccupations environnementales. Depuis son lancement, huit de ses terminaux ont été labellisés et 10 autres devraient l’être dans les prochains mois.
Ayoko Mensah

Ci- Denguele// Chr d'Odienné et l'hôpital général de Gbelegban// Le Pm Patrick Achi lance les travaux

mardi, 09 août 2022 19:59 Written by

Le Premier ministre Patrick Achi qui séjourne depuis lundi 8 aout 2022 dans le district autonome du Denguelé, aligne les cérémonies de pose de première pierre. C'est la coquette ville de Gbelegban où il a passé la nuit, qui a ouvert le ballet des poses de première pierre. Dans ce chef-lieu de département, Patrick Achi a lancé les travaux de l'hôpital général et du lycée professionnel.Un établissement qui aura à charge de former des jeunes aux besoins de la Côte d'Ivoire notamment au niveau de la relance de l'agriculture. Les enfants qui y étudieront sortiront outillés pour être automatiquement opérationnel.Les travaux de l'hôpital général de Gbelegban qui sera équipé de plateaux techniques modernes, dureront 24 mois. Il permettra aux populations du département d'avoir accès à des soins de qualité sans avoir à effectuer de longues distances. Et cela conformément à la volonté du Chef de l’Etat qui veut une Côte d’Ivoire qui fait toujours mieux en termes de prise en charge de la santé et du bien-être de ses populations. Objectif de cette noble mission, faire gagner au pays dix ans d’espérance de vie en une décennie.C'est dans cette même optique que les autres départements du district de Denguelé disposeront aussi chacun d'un hôpital général comme l'a révélé le Premier ministre Patrick Achi. Qui a aussi expliqué que cette politique de construction d'hôpitaux de qualité sur l'ensemble du territoire relève de la volonté du Président de la République Alassane Ouattara qui veut le meilleur des soins pour les Ivoiriens. Par l’équipement et la multiplication des centres de santé.La construction de ces infrastructures sanitaires pour une santé publique plus efficace avec des hôpitaux plus densément répartis et des plateaux techniques de meilleure qualité s’accompagne de la formation des praticiens ainsi que d’un recrutement massif. Des personnels donc de plus en plus nombreux et mieux formés. De tels efforts ont un coût. Et pas des moindres. C’est en effet une enveloppe de plus de 1000 milliards de Fcfa  qui est dégagée pour la santé dans le Programme National de Développement 2021-2025.Dans la capitale du Denguelé, Patrick Achi a posé la première pierre du chr doté de tous les services et de plateaux techniques de pointe. « Après Abobo où nous avons démarré la construction du plus grand Chu du pays, je suis heureux de lancer, au nom du Président de la République son Excellence Alassane Ouattara, les travaux du Chr d’Odienné. »La maire de la   commune d’Odiénné, la ministre Nassereba Touré a exprimé, au nom des populations, du ministre Adama Camara et du ministre gouverneur Gaoussou Koné, la reconnaissance des filles et fils d’Odienné au Président de la République.Le séjour du Premier ministre dans le Denguélé s’est déroulé dans une grande cordialité. A Gbélégban, ville qui a vu naitre la génitrice du Président Alassane Ouattara, Patrick Achi a été accueilli en fils. Les cadres qui ont massivement effectué le déplacement, ont relevé que le Chef du gouvernement cotise depuis longtemps pour la mutuelle dont il est membre. La dynamique maire Mme Sita Ouattara entourée de conseiller spécial Vassiriki Traoré et du Général Bakary Diarrassouba ont réservé un excellent accueil au Chef du gouvernement. 

Ayoko Mensah( Source : sercom) 

Légende photo : Le Pm  Patrick  Achi  pose  ici la première pierre  du Lycée professionnel   de Gbéléban

Ci-Trésor public//Paiement amendes forfaitaires// Agents du Trésor public, policiers et gendarmes sur le terrain

mardi, 09 août 2022 11:00 Written by

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (Dgtcp), en collaboration avec le Commandement supérieur de la gendarmerie nationale et la Direction générale de la Police nationale, organise une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur le recouvrement et le paiement des amendes forfaitaires, du 09 août au 10 septembre 2022, sur toute l’étendue du territoire national. Pour la première étape qui démarre du mardi 09 au samedi 14 août 2022, les chefs-lieux de District qui seront visités sont Abengourou, Bondoukou, Gagnoa et San Pedro.
Cette campagne, selon les services de la Dgtcp, est placée sous le parrainage de M. Adama Coulibaly, Ministre de l’économie et des finances, vise à informer et sensibiliser tous les acteurs sur leur rôle dans le processus de paiement et de recouvrement des amendes forfaitaires et sur l’obligation de redevabilité. Il s’agit notamment des autorités politiques, administratives, religieuses et coutumières, organisations syndicales des transporteurs, usagers de la route, et toute la population. Pour rappel, un atelier national sur l’optimisation du recouvrement des amendes forfaitaires a été organisé le 07 juillet dernier à Abidjan.
Cet atelier qui a réuni tous les principaux acteurs dans le processus de recouvrement et de paiement des amendes forfaitaires, a fait plusieurs recommandations dont l’organisation de ces campagnes éclatées. L’amende forfaitaire est une sanction pécuniaire, pénale ou administrative applicable à l’auteur d’une contravention. Le paiement de l’amende forfaitaire est régi par l’article 539 du code de procédure pénale. Au Trésor Public, le recouvrement et le suivi des amendes forfaitaires sont gérés par l’Agence Comptable des Créances Contentieuses, conformément à ses attributions.

Bmck

sys bannière